• Accroître la satisfaction client

  • Optimiser les performances

  • Améliorer les processus

  • Développer le potentiel humain

Notre groupement de consultants a pour vocation de promouvoir le développement des démarches qualité, QSE et RSE dans les TPE – PME :

  • parce qu’elles le valent bien (près de 50 % de la valeur ajoutée produite par les entreprises en France et près de 50 % des emplois du secteur privé) ;
  • parce que nous savons articuler Qualité et Performance pour chaque TPE – PME qui nous fait confiance.

Nous partageons notre expérience et nos compétences validées pour la réussite de vos démarches et projets qualité ou QSE ou RSE.

Notre groupement de consultants vous garantit des informations et des prestations professionnelles visant la satisfaction de vos besoins et attentes.

Découvrez notre façon de travailler, nos consultants, nos références et notre actualité.

accueil-offre

EDITO du mois : L’heure de la French Quality ?

On célèbre, à juste titre, la percée de la French Tech, comme on a pu le voir au salon CES de Las Vegas en ce début d’année. Cette French Tech illustre dans son domaine des technologies et du numérique un trait culturel de la France et des français, que certains ont nommé le « génie français » pour désigner ce singulier mélange de virtuosité et d’originalité.

Quelques années auparavant, c’est l’appellation French Touch qui s’était imposée dans le domaine de la musique et aussi de l’animation et jeux vidéo.

Dans Les Echos du 7 mars 2016, John Chambers (CEO de CISCO) vante l’écosystème français favorable au développement des startups dans un « Point de vue » intitulé : « La France, une Silicon Valley en puissance ».

Le lendemain, comme en écho, Hugues de Jouvenel (Président de Futuribles International, centre de réflexion et d’études prospectives) rappelle l’importance des facteurs immatériels de la performance : « L’organisation du travail, la structure des entreprises, les méthodes de management restent encore excessivement figées au détriment de la performance globale des organisations et du bien-être, donc de la performance, des salariés ». Il convoque à l’appui de ce constat les travaux et études de personnalités reconnues comme Antoine RIBOUD, Michel CROZIER et Jean BOISSONNAT.

Que deux de ces trois personnalités soient disparues nous rappelle, douloureusement, que le problème, toujours actuel, n’est pas nouveau !

La qualité dans les entreprises ne fait pas exception, elle est restée trop souvent figée dans des modèles du passé qui ne peuvent plus prétendre être les sésames des défis d’aujourd’hui et de demain.

Ne serait-il pas temps de décorseter nos pratiques et nos modèles qualité pour libérer les initiatives, rendre nos organisations et systèmes qualité « agiles », « flexibles », « innovants » ?

Ces nouveaux déterminants de la performance sont une aubaine pour notre génie national. Ne reconnaissons-nous pas au français sa créativité, son imagination, sa capacité d’adaptation aux circonstances, son agilité intellectuelle et son art de vivre ?

Ce qui a fait le succès de la French Touch et de la French Tech ne peut-il pas aussi se transposer à la qualité et plus largement à l’organisation et au management ?

Bien-sûr, chaque médaille ayant son revers, il faut nous reconnaître aussi notre côté râleur, frondeur et volontiers tricheur (mais dans les limites du raisonnable). Cela n’est pas incompatible avec le succès !

Le temps présent nous fournit une belle opportunité à saisir, si tant est que nous osions nous émanciper de nos grands inspirateurs historiques, USA et Japon, qui ont marqué le XXème siècle de leurs empreintes managériales et qualité.

Avec un peu d’audace, la French Quality pourrait bien éclore et faire école ici et là !